he Sharing Tree (Arbre du partage) : tel est le nom de la nouvelle mini-entreprise du lycée Georges-Imbert de Sarre-Union. Mise en place début octobre, elle regroupe 31 élèves issus de seconde Production chaudronnerie, première Gestion-commerce et, pour la première fois depuis l’aventure “mini-entreprise”, des élèves de seconde générale. La mini-entreprise va proposer aux mairies, collectivités locales et entreprises, un arbre en fer d’une hauteur de 1,70 m - 1,80 m où chacun pourra déposer un objet. Sur le modèle des livres que l’on trouve dans des abribus ou des cabines téléphoniques. Mais, à la différence de ces points “livres” où l’on emprunte, remet ou échange, sur L’arbre du partage, symbole de convivialité, on ne fait que déposer ou prendre. Il n’y a pas de troc. « L’idée nous est venue d’une fête espagnole, la gratiferia (foire gratuite). C’est une sorte de marché aux puces mais tout est gratuit », explique Lukas Mann, commercial de la mini-entreprise, en charge du marketing. Les objets qui seront déposés sur L’arbre du partage seront variés : gants, bonnet, habit, accessoires, jouets, objets… L’idée est de donner une seconde vie aux objets. Trois prototypes ont déjà été réalisés. L’arbre sera personnalisable et devrait coûter entre 150 € et 200 €. Jimmy Freymann, PDG (première) est épaulé par Vanessa Jung, PDG adjoint (première). Amandine Ansoul (première) a en charge les relations humaines et les finances ; Lukas Mann (première), commercial, a en charge le marketing ; Alperen Civrilli (seconde chaudronnerie) est responsable technique. Le service marking compte sept élèves. Le service production en rassemble huit et Amandine Ansoul a cinq “collègues” au service DHR finances…

Retrouvez l' article original dans son intégralité sur www.republicain-lorrain.fr